L'aventure Zéro déchet : comment tout a commencé.

L'aventure Zéro déchet : comment tout a commencé.

Adopter le mode de vie zéro déchet n'est pas chose aisé contrairement à ce que l'on peut souvent lire. Chaque personne possède un déclic et un ressenti différent pour entamer sa démarche. Je souhaite vous faire par de mon expérience pour vous déculpabiliser et vous épargner certains obstacles qui m'ont freinée les premiers mois.

Le déclic écologique 

Pour moi le déclic à été la lecture du livre famille zéro déchet découvert par hasard lors d'une séance dédicace à ma librairie préférée sur un livre perché.                                                                                                                                                               

Même si nous savons tous que nos comportements quotidiens ont une influence néfaste sur l'environnement. Nous continuons notre "train train" en se disant souvent qu'on a pas suffisamment de temps pour l'écologie et que la situation ne peut pas être si catastrophique, puisque tout le monde continu sa vie comme si de rien n était. Une fois qu'on a lu ce livre qui nous montre très bien le rapport de cause à effet entre nos comportements de consommation et les conséquences directes chiffrées sur notre planète, on a forcément un déclic. Pour moi, il a été de me dire que ma vie ne serait plus jamais la même. Ma première réaction a été purement égoïste. J'ai pensé à mon fils, et je me suis dis qu'avec des échéances écologiques si courtes, il allait connaître le chao. J ai donc décidé de passer à l action.

L acceptation familiale du changement

Les premiers jours, mon objectif à été d'expliquer la démarche à mon conjoint afin de le convaincre et d'obtenir son aval pour un changement de vie quotidienne. Changement de vie qui impliquait un bousculement radical des habitudes familiales et une sortie partielle de notre zone de confort. Pour mon fils de 5 ans, j ai décidé d'aborder le sujet par la lecture avec le livre zéro déchet pour les zenfants. Et la sa réaction m'a bluffée. Les choses lui ont dessuite paru d'une logique implacable, et il a instantanément compris le but de la démarche.

La recherche laborieuse et décourageante de la "bonne" organisation à la maison

J'ai passé plusieurs heures à tenter de trouver une solution a tout pour réduire nos déchets quotidiens. Le livre que j'avais lu m'avait donné beaucoup d'idées, mais il était adapté au mode de vie propre à cette famille Seignossaise, pas forcément au mien. Après validation de plusieurs solutions simples et souvent évidentes, j'ai entamé l'organisation de notre nouveau mode de vie. J'étais exaspérée par beaucoup de temps en cuisine, beaucoup de temps aux courses, et une poubelle qui avait du mal à diminuer malgré d énormes efforts (du fait de finir d'utiliser ce dont nos placards débordaient déjà pour ne pas gaspiller.) La curiosité m'a conduite à lire le livre zéro déchet de Bea Johnson. J avais peur d y trouver un doublon, mais il est tombé au bon endroit au bon moment. Le livre de la famille zéro déchet a été mon déclencheur. Mais celui-ci a été ma bible pour l organisation de toute la maison pièce par pièce. Les 2 ouvrages traitent du même sujet mais il est abordé de manières différentes. Ils sont complémentaires.

Après l'effort, le réconfort

Au bout de 6 mois, les placards remplis de plastique ont laissé place aux bocaux en verres. Le plus simple obtenir a été le zéro déchet dans la salle de bain. Notre poubelle hebdomadaire de 120l est passée à environ une poubelle de 30l par mois. Notre bilan commence à être encourageant, mais de nombreux efforts restent encore à faire, nous sommes bien loin du bocal annuel de déchets non recyclables!

Publié le 22/10/2017 par Daphné 0

Ecrire un commentaireEcrire une réponse

Vous devez être connecté pour poster un message.